janvier 28, 2023

L’Accusé… : Procureur non informé

Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi qui fait office de Procureur militaire, a animé le vendredi 13 juillet, un point de presse. Au cours duquel il a annoncé entre autres-choses, le dégel des avoirs de « 48 militaires pro-Gbagbo ». Bravo ! Mais ce qui a retenu l’attention des journalistes c’est la réponse du Procureur sur le cas de Séka Séka, arrêté il y a de cela quelques temps à l’aéroport d’Abidjan et soupçonné de crimes graves. A son sujet le Procureur a déclaré : «Le tribunal n’a pas été saisi sur le cas de Séka Saka». Réponse pour le moins surprenante. Et encore plus surprenante celle qu’a rapportée dans son édition d’hier, «Notre Voie» qui dit avoir échangé téléphoniquement le dimanche 15 juillet, avec le Procureur, toujours sur le cas de Séka Séka : « Ni moi, ni le procureur de la République n’avons encore reçu le dossier Séka Séka. Nous ignorons où il se trouve. Nous estimons que les enquêteurs n’ont pas encore achevé leur travail. Lorsque ce sera le cas, ils nous transféreront leur dossier». («Notre Voie», 16/07). Si le Procureur militaire et le Procureur de la République ne savent rien de la procédure concernant Séka Séka, ni même du lieu où il se trouve, c’est que tous les Ivoiriens sont en danger. A quelles autorités judiciaires obéissent ceux qui ont le dossier Séka Séka ?

DS in L’Éléphant Déchaîné

Tue, 17 Jul 2012 01:33:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy