Mobilisation / Les populations en ordre de bataille pour Mabri Toikeusse

Photo : DR
A Tiassalé au domicile du directeur local de campagne Kassi Pierre , le président de l’UDPCI comme à son habitude, a sollicité la bénédiction des anciens de la région avant de leur annoncer qu’il est candidat. Pour ce faire, il a dit qu’il a besoin de leur suffrage le 31 octobre prochain. “Je suis candidat, parce que je suis porteur à la recherche d’une paix durable" leur a t-il dit non sans recommander le porte à porte pour une plus grande éfficacité sur le terrain. A N’douci, deuxième étape de l’escale, il a rappelé aux militants que l’heure du changement a sonné. Pour lui, unr fois au pouvoir, il pourra apporter des recettes pour le peuple en souffrance contrairement aux promesses falacieuses des réfondateurs qui ne pensent pas aux jeunes, vieux et aux femmes.Par ailleurs, il a une fois de plus, souligné que le parti qu’il incarne veut perpétuer la philosophie de paix cher au defunt père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. Félix Houphouet Boigny; Philosophie reprise par le Géneral Robert Guéi , celui-là même qui a créé l’UDPCI. Après ces deux escales, Mabri a pris la direction de Bondoukou et de Bouna pour entretenir les populations quant aux grands axes de son programme de gouvernement qu’il compte mener à bien avec les autres membres du RHDP. Au total, au fil des jours, l’UDPCI et Mabri sont entrain de faire leur petit bonhomme de chemin grace à l’humilité du président à nulle autre pareille.

Avec l’Intelligent d’Abidjan / Eugène kanga, envoyé spécial dans le Sud-bandama

Thu, 21 Oct 2010 03:31:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy