novembre 27, 2022

Municipales à Treichville : Un pro-Amichia blessé, des affiches déchirées

En effet, l’equipe du Maire Amichia lors d’une conférence de presse animée par son Directeur de campagne a tiré la sonnette d’alarme sur les risques de violence qui guettent l’élection municipale à Treichville en déposant une plainte au Commissariat du 2ème arrondissement de Treichville.
Dans la nuit du mercredi à jeudi, les partisans du candidat Cissé Ibrahim sont passés a l’acte en prenant à partie les sympatisants du maire Amichia François aux quartiers Entente et Paul Teasson.
Mr Zoumana Diakité, président du district Rjr du quartier France Amérique qui a rejoint le camp du Maire Amichia a été rudoyé avec à la clé une fracture et un visage tuméfié, entraînant une incapacité de travail de deux semaines. Hier, aux environs de 12 heures, des jeunes avec à leur tête Da Sylvestre, porte- parole du candidat Cissé Ibrahim ont détruit les panneaux du Maire Amichia notamment, ceux du rond point de la rue 12, sur l’Avenue 16, Rue 38. Il faut signaler que ces faits font suite à une série d’actions menées par le candidat du Rdr. Il avait déjà chassé du siège le délégué départemental M. Georges Chiapo et des cadres du Rdr qui ont décidé de suivre la liste"Union pour le Développement de Treichville "du maire Amichia François.
La bastonnade de Mme Soumahoro, présidente Rfr de Jean Yao et Oumou Degue en rajoute au moulin de cette folie. L’équipe de campagne du candidat Amichia appelle au calme et demande à tous ses sympathisants de rester tranquilles et sereins.

Le maire Amichia qui a toujours prôné la paix et qui oeuvre pour la cohésion sociale dans sa commune a interpellé les démembrements des Forces de Sécurité présents sur sa commune. L’opinion nationale et internationale est prise à témoin. Ces joutes doivent se dérouler dans la courtoisie, le fair play et le respect du choix des populations qui sont souveraines.

Diakité Zoumana est le président du Rassemblement des jeunes républicains (Rjr) du District France Amérique à Treichville, mais il est engagé dans la campagne de François Albert Amichia, le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), pour l’élection municipale du 21 avril 2013 à Treichville.
Il a raconté son agression à la presse, jeudi 11 avril 2013, à la Permanence du (Pdci) à Treichville. Visage tuméfié, l’épaule et à la main gauche blessées…, visiblement mal en point, il a déclaré : « Je venais de participer, mercredi nuit, à un meeting du maire Amichia qui est fini aux environs de 22 h au quartier Douane. J’étais avec des amis. On s’est séparé à l’avenue 21. Et j’ai continué à l’avenue 18 pour aller voir un cousin. Celui-ci m’a demandé de faire attention parce que, selon lui, au siège du Rdr à l’avenue 16, les gens disent que c’est moi qui encourage les jeunes de mon parti à voter contre Aladji (Cissé Ibrahim, le candidat du Rdr, Ndlr). Je suis allé ensuite à l’avenue 20, rue 13 dans un « grin » (lieu où on boit le thé, Ndlr) où je suis resté jusqu’à une heure du matin. C’est en rentrant chez moi que j’ai trouvé trois jeunes devant mon domicile à l’avenue 19, rue 20. Ils ont demandé mon portable. Un parmi eux m’a fauché. Je suis tombé sur mon bras. J’ai crié au secours, les voisins sont sortis et mes agresseurs ont fui »

In Le Démocrate
Source : service de communication

Fri, 12 Apr 2013 04:20:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy