novembre 27, 2022

Présidentielle / Sécurisation des élections :Inquiétudes sur le sort de la RTI

Photo : DR
Ainsi il sera difficile aux individus mal intentionnés de s’en prendre à la RTI sans représailles. Lorsque le chef de l’Etat parle de mater les faiseurs de troubles, cela suppose de se faire aider par la technologie. Malheureusement, la RTI n’est pas à l’abri puisque le projet de Basic Security est toujours dans la tourmente. Tous les interlocuteurs se perdent en conjecture. Personne n’arrive à comprendre comment le projet peut être bloqué alors que le DG de la RTI a donné son accord au projet présenté par Basic Security. Mieux les différentes tutelles notamment les ministres de l’Economie et des Finances, de l’Intérieur, de la Défense et de la Communication ne voient pas d’inconvénient à la réalisation d’un tel projet. La Primature pour sa part, envisage de saisir Basic Security et d’autres opérateurs pour la surveillance des sites et bureaux de vote lors de la présidentielle du 31 octobre. De son côté, les FDS feront dans les jours à venir le point des activités entreprises par Basic Security. Alors que tout le monde se mobilise, le sort de la RTI reste incertain. Et tous les regards sont désormais tournés vers le chef de l’Etat, pour sauver les installations de la RTI .

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Par I.D

Thu, 16 Sep 2010 11:09:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy