novembre 30, 2022

Sécurisation du second tour : La Cei prend de nouvelles mesures

Photo : DR
DANS L’APRÈS-MIDI d’hier vendredi 12 novembre, le porte-parole de la Commission électorale in- dépendante (Cei) Bamba Yacouba a animé une conférence de presse pour présenter le bilan du dé-
roulement du premier tour de l’élection présidentielle. En ouver- ture de cette rencontre, le porte- parole a félicité et remercié l’en- semble des commissaires locaux pour leur courage et leur loyauté.
Il les a invités à se préparer pour le second tour au cours duquel, la Cei veut garantir aux Ivoiriens un scrutin sécurisé. Il s’est excusé également pour les irrégularités constatées au cours de ce scrutin. Bamba Yacouba a reconnu que lors du premier tour du scrutin de nombreux cas d’anomalies leur ont été rapportés. A ce sujet, il a fait des précisions qui concer- nent le vote du personnel d’as- treinte, les problèmes logistiques, le non paiement des agents de bu- reau de vote, le gonflage des chiffres. A propos du vote du personnel d’astreinte, il a expliqué que certains mandataires n’ont pas obéi aux exigences du code électoral à cause d’une mauvaise interprétation de la circulaire adressée par le président de la Cei Youssouf Bakayoko. Quant au re- tard dans l’ouverture des bureaux de vote, à l’acheminement du matériel et du personnel, de même que le ramassage des procès-ver- baux de dépouillement et des ré- sultats, Bamba Yacouba les a liés à l’insuffisance et à l’inadaptation des véhicules offerts par leurs partenaires et au mauvais état des routes en cette saison pluvieu- se. Pour le cas du gonflage de chiffres dénoncé ça et là, il l’a mis sur le compte des votes du person- nel d’astreinte dans leur lieu de mission et surtout aux personnes qui ont dû voter loin de leur lieu d’habitation ou de leur région parce qu’ayant été convoyés vers d’autres villes lors de l’enrôle- ment par des autorités politiques qui ont des ambitions au-delà d’élection présidentielle. Et d’ajou- ter que rien n’a été inventé ni ajouté à leur niveau puisqu’il n’existait aucune observation ni de réclamation sur les procès-ver- baux. « Nous avons proclamé ce que nous avons reçu », a-t-il sou- tenu. Face à toutes ces anomalies, la Cei a, dit t-il, pris de nouvelles mesures qu’elle appelle à respec- ter. Elle a souligné que désor- mais, aucun personnel d’astrein- te ne pourra voter sans sa carte d’électeur ou s’il refuse de se soumettre aux exigences du vote. Pour ce faire, la Cei a demandé que les agents de bureau soient des agents administratifs qui se- ront formés à des fins utiles. De commun accord avec ceux-ci, elle arrêtera le plan logistique pour l’acheminement rapide du matériel et des résultats. Le porte-parole de la Cei a montré la détermination de sa structu- re à barrer le chemin aux éventuels fraudeurs. Dans les bureaux de vote où tout se passe, selon ses propres termes, Bamba Yacouba a demandé que le bulletin de vote soit détaché de son talon devant l’électeur, le dépouillement ac- céléré dès la fermeture du bureau de vote et les résultats affichés dans ledit bureau avec une copie du procès-verbal de recensement général remis aux délégués. A ce niveau, la Cei a demandé deux dé- légués par parti dans chaque bu- reau de vote. Un autre change- ment est à noter au niveau des stickers. Ceux utilisés au premier tour ne serviront plus, étant rem- placés par de nouveaux. Afin d’éviter des nombreux bulletins nuls, Bamba Yacouba a soutenu que le vote reste valable quel que soit l’endroit coché ou estam- pillé sur le bulletin, pourvu que ce soit dans la colonne du candidat. En outre, il a annoncé le renforce- ment de la cellule nationale de centralisation des résultats, la mise en place d’une salle de sai- sie et de délibération ouverte à tous les observateurs et aux délé- gués. Tout ceci pour sécuriser le second tour et offrir aux Ivoiriens un scrutin paisible a-t-il conclu.

Avec l’Intelligent d’Abidjan / Par César Djedje Mel

Sat, 13 Nov 2010 11:12:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy