février 5, 2023

Traque des pro-Gbagbo: Des mandats d’arrêt internationaux contre Guiriéoulou, Kahé, Thierry Légré et Tapéko

L’appareil judiciaire ivoirien est résolument aux ordres du régime Ouattara qui veut régler ses comptes avec l’opposition. Dans cette logique, de nouveaux mandats d’arrêt internationaux viennent d’être lancés hier contre des proches de l’ex-chef de l’Etat, Laurent Gbagbo. Il s’agit des anciens ministres Emile Guiriéoulou et Eric Kahé, du membre de la galaxie patriotique, Thierry Légré et du Commandant de l’armée, Tapéko. Le procureur Simplice Kouadio Koffi qui ne sait que lancer des mandats d’arrêt contre les seuls pro-Gbagbo a trouvé le motif portant sur de prétendus crimes économiques contre Guiriéoulou et Tapéko. Quant Thierry Légré et Eric Kahé, ils sont poursuivis pour, dit-on, « atteinte à la sureté de l’Etat ».
Sous Ouattara, toute la Côte d’Ivoire est en prison hormis les militants du Rhdp qui sont épargnés par une justice actionnée par les vainqueurs de la guerre du duo Sarkozy-Ouattara en Côte d’Ivoire.

Benjamin Koré in NOTRE VOIE

Mon, 09 Jul 2012 04:30:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy