novembre 30, 2022

VIVE L’AN 2013 ! ET VIVE LES SACRIFIES DE LA REPUBLIQUE D’ADO !

Pendant qu’aux quatre coins de la planète, l’humanité tout entière accueille l’an 2013 dans la joie et la ferveur, en se souhaitant tous les bons vœux de nouvel an, les miens et la Côte d’Ivoire mon pays sombrent dans le chaos et dans la mort.

1/ LE CONTEXTE :
A quelques heures de l’accueil du nouvel an 2013, c’est dans la honte et la désolation que les Ivoiriennes et les Ivoiriens digéraient l’échec mondial des KORA 2012 organisées à Abidjan, dont les droits d’accès avaient été scandaleusement fixés jusqu’à un million de francs CFA.
Et, contre toute attente, la Côte d’Ivoire est réveillée tôt le matin du 1er janvier 2013 par un drame survenu aux abords du stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan-Plateau, dans une bousculade ayant occasionné près d’une centaine de morts et plus de deux cents blessés, lors du lancement de feux d’artifice. Plongeant encore une fois le pays dans le désarroi le plus total.
2/ NOS INQUIETUDES :
Comme tous les citoyens ivoiriens, les membres de la Fondation Ivoirienne pour les Droits de l’Homme et la vie Politique (FIDHOP), section Europe, s’interrogent sur la succession des accidents tragiques dans le pays depuis l’avènement du nouveau régime de M. Alassane Dramane Ouattara : sont-ce de simples accidents, ou des meurtres, ou des sacrifices ? En voici quelques faits inquiétants.
– Le vendredi 5 août 2011, quelques semaines seulement après l’investiture pompeuse du 21 mai 2011 à Yamoussoukro, qui a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont l’ex-président français Nicolas Sarkozy, un accident des plus graves et spectaculaires a eu lieu sur le pont Félix Houphouët Boigny, avec un bus de la SOTRA basculé dans la lagune, faisant au moins 37 morts. Plusieurs autres accidents de la circulation tout aussi graves seront déplorés à Abidjan et sur l’autoroute du nord, totalisant à ce jour des centaines de disparus et blessés.
– Le mardi 27 mars 2012, on apprenait que deux cars de transport, l’un provenant du Mali et l’autre en partance pour le Burkina-Faso, sont entrés en collision près de Bouaké, faisant au moins une quarantaine de tués et des dizaines de blessés graves.
– Le samedi 8 décembre dernier, soit trois semaines après le retour du couple OUATTARA de chez le Pape au Vatican, c’est le Nonce apostolique, Mgr Ambroise MATHDA qui périssait dans un accident, dans la région de Man.
– Aujourd’hui, en ce début d’année 2013, alors que de nombreuses familles ivoiriennes n’ont pu fêter Noël et le nouvel an comme il se doit, faute de moyens financiers, tandis que les dirigeants se vantaient d’avoir récemment obtenu des centaines de milliards en France, les KORA 2012 sont célébrées à coût de milliards pour narguer les populations.
Pire ; pour la présentation de simples feux d’artifice, dont le but n’était autre que de distraire encore le peuple, le District d’Abidjan vient de faire tuer une centaine de pauvres citoyens.
Ce nième drame ne doit point resté impuni, si ce régime se veut crédible !
3/ NOS EXIGENCES :
Pour témoigner notre soutien affectif et notre solidarité morale à toutes ces familles endeuillées et à la Côte d’Ivoire tout entière, la FIDHOP-EUROPE exige du Chef de l’Etat Alassane Dramane OUATTARA ce qui suit :
1. la démission immédiate des personnalités ayant failli à leur devoir, en l’occurrence le Gouverneur du District d’Abidjan et le Ministre de l’Intérieur ;
2. la mise en place d’une commission d’enquête, afin d’élucider tous ces accidents bizarres.

Fait à Bruxelles, le 2 janvier 2013
Dr BOGA Sako Gervais

Sat, 05 Jan 2013 20:43:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy