février 5, 2023

UN NOMBRE CONSÉQUENT D’AFRICAINS EST AUJOURD’HUI CONVAINCU QUE LES ÉGYPTIENS ÉTAIENT NOIRS

Les données et le ressenti dont nous disposons nous permettent de dire aujourd’hui que le caractère noir de la civilisation égyptienne est un fait entériné et indiscutable pour une bonne partie des Africains, en particulier des jeunes.

Quand Lisapo ya Kama débutait il y a 10 ans, il fallait être initié à certains cercles ou chanceux pour le savoir. Aujourd’hui on en vient quelquefois à regarder comme un ignorant celui ou celle qui ne le sait pas. Cette attitude aujourd’hui est probablement excessive, mais elle traduit bien le fait qu’un niveau a été franchi dans la propagation de la vérité, notamment chez les jeunes Africains connectés à internet. Ils représentent près de 40% des 18-34 ans.

Savoir que les Egyptiens étaient noirs est la base de la connaissance afrocentrique. Tout le reste du projet de Renaissance Africaine de Cheikh Anta Diop et ses suivants, est basé dessus. C’est pourquoi il a été central pour Lisapo ya Kama de mettre le plus en avant ce fait, de manière déterminée et infatigable depuis 10 ans.

Tout le courant afrocentrique a travaillé pour ce faire. Pour ce qui est de Lisapo ya Kama, notre article sur le sujet, en français et en anglais, est certainement, sur la question, le plus lu au monde ces dernières années.

Nous nous souvenons de tous ceux qui nous disaient il y a 10 ans que cette vérité n’irait nulle part. Nous nous souvenons aussi du torrent d’insultes ennemies que nous avons reçu lorsque l’article en anglais a été mis en ligne il y a 5 ans. Nous nous souvenons enfin des milliers d’attaques contre nos sites internet, qui continuent encore aujourd’hui. Notre détermination à avancer coûte que coûte et portée par Maât, a été plus forte que tous ces obstacles. La défaite pour nous, n’était pas une option.

Nous ne le dirons jamais assez, notre objectif c’est l’avenir et le passé ne fait qu’éclairer cet avenir. Le constat que nous partageons aujourd’hui nous donne beaucoup d’espoir quant aux changements qu’on veut voir s’opérer en Afrique. Il incite tout le courant afrocentrique à travailler encore plus pour toucher tous les recoins du monde noir, amener la majorité vers la vérité et autour d’une vision afrocentrique pour notre avenir.

Nos pensées vont évidemment vers Cheikh Anta Diop, qui a subit toutes les insultes, brimades, abus et maltraitances pour établir cette vérité révolutionnaire, considérée de plus en plus comme naturelle par les Noirs aujourd’hui. Que son Ka soit vivifié.

Hotep !

Lisapo ya Kama

Thu, 15 Apr 2021 23:46:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy