février 7, 2023

LA FÊTE DU VODUN : UNE FIERTÉ DE L’AFRIQUE ET DE SA DIASPORA

Le Vodou est une spiritualité qui englobe un vaste champ de pratiques, de rituels et de croyances. Il est originaire d’Afrique de l’Ouest et il puise plus précisément ses racines en Egypte ancienne.
Le vodou a plusieurs dimensions : cultuelle, culturelle, artistique, médicale, juridique et politique . Autrement dit, le vodou n’est pas que religion, il convient de le considérer sous ses aspects non seulement anthropologiques, mais aussi esthétiques, éthiques et scientifiques.
Il y a en vérité plus de mystère dans le cœur de l’homme que dans les secrets du vodou.
La mystique est un aspect du vodou. Elle définit la rencontre entre des différences que favorise le culte religieux. D’ailleurs, selon An-ténor Firmin:
l’existence de certaines cérémonies, de certains insignes conser­vés parmi les Africains ne peuvent s’expliquer que par les tradi­tions ou les réminiscences de l’Égypte ancienne.
Et ainsi, c’est tout ce qui est compris depuis le haut jusqu’aux de­grés les plus bas qu’embrasse la doctrine des Égyptiens sur les principes. Elle commence à partir de l’Un et procède jusqu’à la pluralité. (Jamblique 1996, 197)
Cette doctrine semble rester vivante dans la pratique de certaines formes de mysticisme courantes dans le vodou.
Les « vodou » étant ces déités ancestrales profondément liées aux forces vitales de la nature dont elles tirent leurs puissances et leurs pouvoirs, difficiles à comprendre, craintes, mais si utiles aux hommes.
En résumé, la complexité et la diversité des rites et des cultes vodou en Afrique tendent cependant dans leurs différentes cosmogonies, au même objectif : Aider les humains et donner un sens à leur vie, préparer leurs passages vers le pays des morts, en intégrant cette existence dans un cosmos peuplé d’ancêtres et de dieux dont les pouvoirs peuvent être aussi utiles que redoutés.
« Ces cultes s’adressent en principe, aux forces de la nature et aux ancêtres divinisés et forment un vaste système qui unit les morts et les vivants en un tout familial, continu et solidaire. »
Le vodou comprend un panthéon de plusieurs centaines de divinités, chacune possédant ses spécificités : sa fonction, ses rituels, ses symboles. Il est toujours pratiqué dans de nombreux pays : Bénin, Togo, Nigéria, Ghana mais aussi sous d’autres formes en Amérique du Nord, du Sud et dans les Caraïbes.
PS: Chaque 10 janvier, le Bénin célèbre la fête du vodou. Dans l’ancien royaume de Dahomey que la religion vaudou a émergé aux XVIIe et XVIIIe siècles. Appelé “vodun” en langue Fon, ce culte est bâti autour des esprits de la nature et des ancêtres. Si la religion est immémoriale, la fête nationale du vodou est récente ! Instaurée en 1993 par l’ancien président Nicéphore Soglo, elle devient quelques années plus tard un jour férié.
BONNE FÊTE À TOUS LES AFRICAINS ET DE SA DIASPORA
0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy