novembre 27, 2022

Côte d’Ivoire : les manœuvres pour la présidentielle de 2015 ont commencé

A peine les élections locales terminées et deux ans et demi avant la fin du mandat d’Alassane Ouattara, on parle déjà de la présidentielle de 2015. Avec cette question : y aura-t-il un ou plusieurs candidats au sein du RHDP, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, la coalition au pouvoir ? Ces derniers jours, les grandes manœuvres ont commencé.

Il y a un au moins un candidat qui s’est dévoilé, à savoir l’actuel occupant du palais présidentiel. Alassane Ouattara vient de déclarer son intention de se présenter pour un second mandat, donnant ainsi lui-même le coup d’envoi officiel de la course.

Quels pourraient être ses adversaires ? En dehors de l’opposition, l’un d’eux pourrait sortir des rangs du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), le parti de l’ancien chef de l’Etat Henri Konan Bédié.

Les conditions dans lesquelles se sont déroulées les dernières élections locales ont accentué les dissensions entre le PDCI et le Rassemblement des républicains (RDR), le parti du président Ouattara.

Des membres de l’ancien parti unique reprochent à leurs alliés du RDR de les maltraiter.
Mais qui pour défendre les couleurs du PDCI ? Il faudra attendre le congrès du parti, qui doit se tenir avant la fin de l’année, pour le savoir. La question devrait probablement être abordée fin mai par le bureau politique.

A la tête de la Commission dialogue, vérité, réconciliation (CDVR), l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny, dont la mission se termine en septembre prochain, vient de déclarer qu’il ne souhaitait pas poursuivre cette tâche au-delà de la date qui lui a été initialement fixée pour rendre son rapport.

Certains lui prêtent la volonté de se présenter face à M. Ouattara. Mais pour avoir des chances d’aller plus loin, il lui faudra le soutien d’un appareil politique.

Les intentions de Charles Konan Banny

Le président de la Commission pour le dialogue, la vérité et la réconciliation est bien un baron du PDCI. Mais il ne le dirige pas, l’ex-président Henri Konan Bédié étant toujours à la tête de l’ancien parti unique. Interrogé par RFI sur ses intentions, lors dun passage à Paris, Charles Konan Banny s’en expliquait.

Charles Konan Banny

(00:53)

Président de la CDVR, «Commission dialogue, vérité, réconciliation»

rfi.fr

Thu, 02 May 2013 13:42:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy