février 9, 2023

Dialogue politique: Alassane Ouattara annonce des discussions directes avec l’opposition

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, après un tête-à-tête d’environ une heure d’horloge avec la représentante du secrétaire général des nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), Mme Aïchata Maindaoudou, a annoncé qu’il prendra le relai des discussions engagées par ses collaborateurs avec l’opposition le moment venu. «Le ministre d’Etat, Jeannot Ahoussou qui est pratiquement chargé du dialogue politique continuera d’être en relation avec les différents partis politiques. Le moment venu, moi-même, je les inviterais à pouvoir discuter avec les uns et les autres », a déclaré hier Alassane Ouattara au terme d’audience qu’il a accordée à la représentante du secrétaire général des nations unies en Côte d’Ivoire qui était allée lui faire le point de la dernière résolution prise par le conseil de sécurité sur la situation de crise en Côte d’Ivoire. « Je voulais vous remercier pour toutes les démarches que vous effectuez au niveau de la classe politique. Ceci a permis de reprendre le dialogue avec l’opposition et ce dialogue continu. Je pense que cela est une excellente chose d’avoir le maximum de concertations avant les échéances de l’élection présidentielle du 25 octobre prochain. Nous vous encourageons à continuer dans cette voie », a-t-il ajouté.

Bien avant, Mme Maindaoudou avait indiqué au chef de l’Etat que le conseil de sécurité des nations unies a décidé de proroger et de renforcer le mandat de l’Onuci par la résolution 2226. «J’ai informé le Président de la République de l’adoption de la résolution 2226 par le conseil de sécurité le 25 juin dernier, résolution qui prolonge le mandat de l’Onuci jusqu’au 30 juin 2016. J’ai aussi évoqué avec Monsieur le Président de la République le contenu du mandat de l’Onuci. C’est un mandat qui repose sur la protection des civils. Il nous est aussi demandé d’accompagner les autorités ivoiriennes dans la finalisation du processus de DDR, dans la réforme du secteur de sécurité, dans le renforcement des droits de l’homme et aussi tout ce qui concerne l’accompagnement du processus électoral qui a été demandé par le gouvernement ivoirien », a expliqué Mme Maindaoudou dont le mandat a également été renouvelée. « Les bons offices de la représentante spéciale ont aussi été reconduits », a-t-elle tranché face à la rumeur l’annonçant partante d’Abidjan. Aussi, a-t-elle invité la classe politique à mettre en avant de leurs actions l’intérêt général du pays. « Je voulais saisir l’occasion pour appeler les Ivoiriennes et Ivoiriens à faire preuve de responsabilité et à mettre en avant l’intérêt général, particulièrement dans cette période qui verra l’organisation des élections présidentielles en octobre 2015 », a-t-elle conclu.

Le Bélier Intrépide

Thu, 02 Jul 2015 10:39:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy