décembre 1, 2022

Mali : le présumé voleur dont la main a été coupée par les islamistes du Mujao est mort à Ansong

Le présumé voleur qui a été amputé de la main droite le 8 août dernier par les islamistes du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) est "mort des suites de ses blessures dans un centre de santé à Ansongo (un cercle situé à 90 kilomètres de Gao, au nord-est vers la frontière nigérienne, Ndlr)", a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Selon nos sources, le présumé voleur était un targui appartenant à une des ethnies de la communauté touareg du nord du Mali. Celles-ci ont ajouté que "peu de temps après la mort de cet homme qui a été amputé par les extrémistes, sa mère aussi est décédée à cause de la déception. Elle n’a pas pu supporter le chagrin de la disparition de son fils. Elle a piqué une crise cardiaque". Par ailleurs, les islamistes du Mujao projettent de "couper les mains d’une soixantaine de personnes dès le mardi prochain à Gao, en vue de l’application de la Charia", a-t-on appris également de sources concordantes jeudi. Toutefois, les habitants de ladite ville n’entendent pas accepter cela.

Xinhua

Wed, 22 Aug 2012 00:38:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy