février 8, 2023

Bloléquin – le surprenant en pleins ébats sexuels avec sa femme : Le tuteur tranche à la machette le sexe de son protégé

Pour n’avoir pas voulu retenir cela, son compatriote Kiemdebeogo Sanou l’a payé très cher. Les faits se sont produits le jeudi 28 février 2013, dans le campement de Kouassikro situé à quelques encablures du fleuve Cavally, à la frontière Ivoiro-libérienne.

Récit d’une histoire de sexe qui va décourager ceux qu’on appelle de façon prosaïque, ‘‘chercheurs des femmes des autres’’. En effet, indiquent les renseignements, à l’occasion des fêtes de fin d’année en 2012, Somda Albert, solide paysan, se rend dans son pays natal, chercher sa chérie Sawadogo Sita qu’il avait confiée à ses parents, alors que cette dernière n’avait que 14 ans. Alors, 10 ans après, la belle Sita a pris des rondeurs au grand bonheur du patient Somda Albert. C’est tout fier donc, qu’il ramène sa femme en Côte d’Ivoire. Sur place dans le campement, le paysan ne fait aucune économie de ses efforts, pour mettre sa seconde moitié dans de meilleures conditions de vie. Et cette dernière lui rend son amour.

Mais toute cette belle histoire va chavirer, quand au cours du mois de février écoulé, Kiemdebeogo Sanou, à la recherche d’une terre pour faire une plantation, débarque dans le campement. En attendant qu’il se prenne plus tard en charge, Somda Albert ne voit aucun inconvénient à recueillir son compatriote. Mais très vite, ce dernier tombe sous le charme de la jeune femme de son tuteur. Et fin « dragueur », il réussit à convaincre Sita d’entretenir des relations sexuelles avec lui. Et chaque fois que Somda s’absente de la maison, les deux amants en profitent pour s’adonner à des ébats sexuels torrides. Et comble de foutaises, c’est le lit conjugal du maître de la maison qui sert aux « défoulements » de leurs reins.

En définitive, tout cela fini par être su du cocu. Mais feignant de ne rien savoir, Somda Albert garde tout son sang froid et attend de prendre les deux amants sur les faits. Ayant arrêté sa stratégie, le matin du jeudi 28 février 2013, il informe sa femme et son protégé de ce qu’il va s’absenter pour raison de voyage à Guiglo et qu’il ne sera de retour que le lendemain. Sur ce, il prend son baluchon, enfourche son vélo et le voilà parti. A la vérité, il ne va pas loin. Il se planque chez son ami Kassoum, habitant le campement voisin. A 14h, alors que le campement où il vit s’est vidé de son monde parti au champ, il revient chez lui. Doucement, il approche de la fenêtre de son logis et entend les gémissements de plaisir de sa femme, sous les coups de reins de son protégé.

Pris de colère, il défonce la porte de sa maison et déboule dans la chambre où il surprend les deux amants. Bien que littéralement nue, Sita, profitant de la confusion, réussit à s’éjecter de la chambre. De sa machette, le paysan sectionne net le sexe en érection de Kiemdebeogo Sanou. Ce dernier, en sang, prend la fuite et va se jeter dans le Cavally qui l’emporte. Somda Albert lui se lance aussitôt aux trousses de son immorale femme qu’il finit par rattraper. Et sans doute craignant de faire la prison, on le voit passer la frontière et gagner le Libéria voisin avec Sita. Que va-t-il advenir de cette dernière ? On ne le sait pas pour l’heure.

Chancelle GOUDALET à Guiglo
In Soir Info

Tue, 05 Mar 2013 00:54:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy