décembre 9, 2022

Gendarmerie nationale: La vérité sur la rumeur de limogeage du Gal Kouassi Gervais

De nombreux coups de fil ou sms (short message sending) reçus via nos téléphones portables, et dont les auteurs se présentent comme des gendarmes, annonçaient en effet le débarquement du patron de cette force d’élite.

Pour en avoir le cœur net, nous nous sommes rendu hier jeudi 10 janvier au Commandement supérieur de la Gendarmerie nationale sis au Plateau, où sont logés les bureaux du Général Gervais Kouassi. Premier constat, c’est que les gendarmes rencontrés au poste de police n’ont fait aucun mystère sur la présence de leur grand patron à son poste. «Bonjour, nous voulons voir le Général Gervais Kouassi», demandons-nous. «Donnez-moi une pièce monsieur», répond sans aucune autre forme de procédure, l’élément qui nous accueille, sous le regard de son chef de poste. Nous sommes ensuite conduit au cabinet du Général où un Maréchal des logis en chef (MDL/C) assis dans une salle faisant office de secrétariat, nous demande les raisons de notre visite inattendue non sans prendre la peine de relever nos identités et nos coordonnées. Nos noms et contacts sont inscrits sur un bout de papier par l’agent qui nous reçoit.

Nous sommes, par la suite, installé dans la salle d’attente, le temps de transmettre le document au patron des lieux et d’obtenir son accord. Les minutes qui suivent, le sous-officier revient et nous annonce que «le Général est sorti. Mais nous avons bien compris vos préoccupations, et dès qu’il sera de retour, nous lui passerons le message. S’il juge nécessaire qu’on vous rappelle pour qu’il s’entretienne avec vous, nous le ferons», explique notre interlocuteur.

Nous faisons, là, le second constat que le Général Kouassi Gervais est bel et bien en place, à son poste. Ce constat sera confirmé un peu plus tard par un officier de la gendarmerie que nous réussirons finalement à joindre pour nous enformer sur la rumeur qui envahit Abidjan et les autres contrées du pays. «C’est archifaux. Le Général est à son poste. Ce sont des rumeurs qui courent. Nous avons reçu les mêmes informations dont vous parlez. Mais ce que je peux vous dire, c’est que le Général est à son poste. Vous savez, nous les gendarmes sommes attachés à la rigueur et à la procédure. Tant que nous n’avons pas reçu un texte indiquant que le Général a été relevé, nous n’accordons pas plus de valeur aux rumeurs, quand bien même celles-ci sont parfois annonciatrices d’une situation réelle. Or, il n’y a eu aucun texte qui dit que le Général est relevé de ses fonctions », a indiqué l’officier, qui a souhaité garder l’anonymat. Il a par ailleurs fait remarquer que le patron de la Gendarmerie nationale est nommé par décret, et que pour le relever de ses fonctions, « c’est un autre décret qui est mieux indiqué, et non une rumeur».

Un autre officier que nous avons joint également hier soir, croit savoir l’origine de cette rumeur de limogeage. Selon lui, ce serait le fait de certains éléments qui ne portent pas le commandant supérieur dans leur cœur, estimant qu’il est ‘’trop dur’’. «Ces éléments tentent donc de faire croire que le Général n’est pas en de bons termes avec ses éléments, pour ternir ainsi son image auprès des autorités du pays. C’est une tentative de déstabilisation du commandant supérieur», a-t-il martelé. Enfin, un dernier indice et non des moindres, c’est la présence du patron de la gendarmerie parmi les personnalités qui ont accompagné le président de la République, hier, à l’aéroport, au moment où il prenait son vol pour l’Allemagne via la France. Un autre élément qui vient bien corroborer que le Général Gervais Kouassi est bel et bien en fonction, et que les nouvelles qui courent ne sont effectivement que des rumeurs.

Hamadou ZIAO in L’inter

Fri, 11 Jan 2013 05:43:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy