novembre 30, 2022

Ouverture officielle de la campagne présidentielle

Photo : DR
« Bonne chance à tous les candidats, que le meilleur gagne ». Le président de la Commission Electorale Indépendante (C.E.I.), Youssouf Bakayoko a solennellement annoncé l’ouverture officielle de la campagne présidentielle ivoirienne. Pendant quinze (15) jours à compter de ce vendredi matin, 00H00 GMT, les quatorze (14) candidats en lice pour la présidentielle ivoirienne déballeront une batterie d’argument pour séduire les populations et s’assurer le fauteuil de la magistrature suprême. La C.E.I a assuré son président, tiendra ferme sa position d’impartialité, de justice et d’équité en vue d’élections transparentes. S.E.M.Youssouf Bakayoko a par ailleurs, dans son discours livré à la nation, invité à une campagne dans un esprit apaisé. Déjà, le programme de cette première journée s’annonce âpre pour les différents candidats. Au Front populaire Ivoirien (FPI), cap est mis sur l’ouest du pays avec les villes de Man et de Guiglo. Laurent Gbagbo, candidat de la Majorité présidentielle (LMP) entend souligner son attachement à cette région profondément affectée par la crise qui a secoué la Côte d’Ivoire. Face à lui, l’un des poids lourd de l’opposition, le candidat Alassane Ouattara du Rassemblement des Républicains (RDR), s’est choisi, la commune populaire de Yopougon, dans la capitale économique Abidjan, le 16 octobre prochain pour une journée de rencontre que clôturera un méga concert à l’espace Figayo de Yopougon. Le plus jeune des candidats Henri Tohou sera lui aussi ce même samedi dans la « cité de la joie », Yopougon. Henri Konan Bédié, candidat de l’ancien parti au pouvoir, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) s’annonce à Daoukro, son village natale dans le N’zi Comoé. Non loin de lui, le candidat Mabri Toikeusse de l’Union Démocratique de Côte d’Ivoire (UDPCI), le candidat Gnamien Konan de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) et le candidat Siméon Konan Kouadio se sont donné eux, rendez-vous dans la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro pour indique t-on s’inspirer du modèle de paix et de tolérance prôné par le premier président de la république ivoirienne, feu Félix Houphouët Boigny. La seule femme en lice, Jacqueline Oble Lohouès sera, elle à Grand-Bassam, pour épouser l’histoire de la cité de la résistance qui a vécu la marche historique des femmes contre le pouvoir colonial de l’époque. Le candidat Francis Wodié du Parti Ivoirien des Travailleurs (PIT), se frottera, lui, à la population ivoirienne le samedi 16 au palais de la culture de Treichville. Le candidat Anaky Kobenan du Mouvement des Forces de l’Avenir (MFA) ; ainsi que le candidat indépendant Felix Akoto Yao, sont pour l’instant silencieux sur leur programme.

Source : rti.ci

Thu, 14 Oct 2010 23:52:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy