novembre 30, 2022

Paquinou 2013 : Le prix du cabri a triplé dans les villages Baoulés

On ne finira jamais de polémiquer sur ce sujet. La célébration de la fête de Pâques est depuis longtemps chez nous, beaucoup plus l’affaire de nos frères Baoulés. Même si Pâques, est au plan biblique, consacre la Passion du Christ, qui s’ouvre par son entrée triomphale à Jérusalem (le mercredi saint), sa crucifixion (le vendredi saint) et sa résurrection au troisième jour (le dimanche saint). Ainsi, depuis mercredi dernier, les convois en partance pour le V Baoulé fusent de toutes les régions du pays. Les villages du Centre sont maintenant pleins. Les affaires connaissent une forte recrudescence. Les prix des boissons alcoolés et surtout ceux du ‘‘Bôli’’ (le cabri), vendus habituellement à 7.000 Fcfa la bête, sont passés à 15.000, voire 20.000 Fcfa. Toutefois, cette spéculation n’a pas refroidi les ardeurs des consommateurs de cette chaire très prisée en pays Baoulé, surtout lors des fêtes de Pâques.

Derosky Ange Désiré in L’Hebdo Ivoirien

Fri, 29 Mar 2013 09:58:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy