novembre 28, 2022

Sortie de crise / Décrispation entre les grands leaders ivoiriens : Compaoré et Soro victimes du dialogue Gbagbo-Bédié-Ouattara ?

Photo : DR
C’est beau de voir Guillaume Soro faire le compte rendu des échanges Gbagbo et Bédié. C’est intéressant de voir l’arbitre jouer son rôle entre les candidats à l’élection présidentielle. Quand on se souvient qu’en février, Compaoré n’a pu obtenir une rencontre réunissant Bédié, Gbagbo, Ouattara, Soro et lui-même, on voit bien le chemin parcouru. Le Premier ministre Guillaume Soro a le beau rôle parce qu’il n’est pas candidat à l’élection présidentielle. On est aussi fier et content de voir que c’est un jeune qui prend la parole. Mais Guillaume Soro a un problème, et pose problème ; parce qu’il est issu d’une rébellion. Parce qu’il est un chef d’un mouvement militaire devant des leaders de partis politiques. C’est vrai que le chef du gouvernement a parlé de réunification du pays hier, mais la poursuite des échanges entre Bédié, Gbagbo et Ouattara se fera au détriment de Guillaume Soro, si lui et ses hommes ne se débarrassent pas des armes qu’ils détiennent illégalement. Comme on l’a vu lors du tête-à-tête Gbagbo-Bédié, si les leaders ivoiriens se parlent de plus en plus, ils n’auront plus besoin, ni de Blaise Compaoré, ni de Guillaume Soro. Autant Banny a été victime du dialogue direct, autant Guillaume Soro à été bénéficiaire du manque de dialogue entre Gbagbo, Bédié et Ouattara, autant il n’est pas exclu et qu’à terme le patron des FN soit sacrifié par les vrais professionnels de la politique, s’il continue de reporter la question du désarmement et de la réunification du pays. C’est déjà un grand effort qui est fait par lui d’accompagner le dialogue interne ivoiro-ivoirien, mais il est utile qu’il soit conscient des enjeux et des limites pour sa situation personnelle, s’il ne franchit pas le cap de la réunification du pays, sans condition, ou sans tarder. En même temps qu’il doit être encouragé et soutenu, son attention doit être attirée sur les attentes.

Avec le partenariat de L’Intelligent d’Abidjan / par Charles Kouassi

Tue, 11 May 2010 01:40:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy