novembre 29, 2022

Egalité de sexe / Charles Koffi Diby : ‘’Nous n’avons pas de problème majeur avec le genre’’

Le ministre Charles Koffi Diby, a au cours de cette cérémonie, rappelé que son département ministériel n’a pas de problème majeur avec le genre. « Mon directeur de cabinet adjoint est une femme. La directrice générale du Trésor public est une femme. Pour ne montrer que celles-là, je peux vous dire que nous n’avons pas de problème majeur avec le genre au ministère de l’Economie et des Finances », a-t-il dit. Pour qu’il y ait un minimum de bien être, selon le ministre Charles Koffi Diby, il faut valoriser l’équité des statuts. La question du genre, a poursuivi le ministre de l’Economie et des Finances, est très importante dans la mesure où elle participe au succès d’un développement durable. ‘’Toute politique de développement ne peut réussir sans la valorisation du genre’’, a-t-il fait savoir. Au nom du gouvernement ivoirien, le ministre Charles Koffi Diby, a remercié le Fonds des Nations Unies pour la femme, pour son appréciable contribution à l’organisation de ladite cérémonie. Et d’indiquer que cette cérémonie doit permettre à chacun de s’impliquer dans les efforts à réaliser afin de s’approprier le concept genre. Avant le ministre de l’Economie et des Finances, c’est Marie Gbato Vidjanagni, présidente du comité de pilotage de la cellule genre dudit ministère, qui a constaté, malgré l’engagement du gouvernement ivoirien à faire la promotion du genre, une disparité entre les sexes. Pour elle, la cellule genre du ministère de l’Economie et des Finances doit veiller sur l’équité des sexes au sein dudit ministère. « Il faut encourager la promotion du genre en mettant en avant l’équité du sexe », a-t-elle lancé comme appel. Quant à Fatimata Maïga, directrice pays de l’Unifem (Fonds des Nations Unies pour la femme), elle a reconnu que le gouvernement ivoirien a posé des actes forts dans le cadre du genre. « 30% de femmes participent aujourd’hui à l’activité économique de la Côte d’Ivoire. Cependant, il reste encore beaucoup à faire », a-t-elle fait remarquer.

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Par Huberson Digbeu

Sat, 22 May 2010 03:16:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy