novembre 30, 2022

Soutien aux Eléphants: La mobilisation dépendra du match d’aujourd’hui

Photo : DR
Notre périple a commencé à Treichville, précisement à la Rue 12. Najib Moustapha, gérant d’un magasin sportif trouve que ses équipements sportifs ne sortent pas comme en 2006 lors de la coupe du monde en Allemagne. « Depuis la coupe du monde 2006, la vente des maillots à l’effigie de la Côte d’Ivoire n’est plus rentable. Les Ivoiriens ne se ruent plus comme par le passé. Ils sont certainement découragés. Et nous espérons qu’après leur premier match, ils feront le tour de nos magasins. On attend de voir», nous a-t-il confié. Oumar Zarour gérant d’un autre magasin espère que le premier match des Ivoiriens sera salutaire pour son magasin. « L’engouement n’est pas à son rythme normal. J’espère qu’après le premier, les supporters prendront d’assaut les magasins pour s’accaparer les maillots, les polos et autres gadgets à l’effigie des Eléphants», a-t-il souhaité. Daouda Billa, vendeur aussi de gadgets estime que les Ivoiriens sont motivés pour pousser les Eléphants à la victoire aujourd’hui. Preuve en est que les maillots des pays africains notamment la Côte d’Ivoire s’arrachent comme de petits pains. A Adjamé ‘’Liberté’’, les choses ne bougent pas comme par le passé bien que les gadgets, les maillots et autres articles à l’effigie du onze national soientt proposés à des prix accessibles. A en croire les vendeurs, les supporters dans leur ensemble, préfèrent attendre le premier match de la sélection de Eriksson. Cissé Moussa vendeur ambulant se dit découragé du fait qu’à un jour du match de la Côte d’Ivoire, les Ivoiriens soient encore sceptiques au point de ne même pas acheter un gadget pour encourager Didier Drogba et ses coéquipiers. « Vous voyez, nous sommes là depuis et personne ne demande, ne serait ce le prix de ce nous vendons. Ils sont presque tous déçus. Ils attendent certainement le premier match avant de se décider. S’ils font une bonne prestation, la donne changera», raconte Cissé Moussa. Pour lui, les Ivoiriens doivent soutenir sans condition les pachydermes. Du côté de Koumassi, l’on ne croit du tout pas aux chances de Kolo et des ses coéquipiers dans cette coupe du monde compte tenu du groupe qui parait difficile. Au Maquis Zouglou les personnes interrogées jugent inutile de supporter les Eléphants. Cependant comme il s’agit d’un engouement national, ils s’y mettront afin de ne pas rester en marge. Mais c’est sans conviction qu’ils supporteront les Eléphants aujourd’hui face au Portugal. En somme, les Ivoiriens attendent de voir le comportement de la team orange, blanc, vert aujourd’hui pour commencer à supporter le coeur net les Eléphants. De véritables « St Thomas », car tous veulent voir avant de croire. Que vaut alors le mot supporter qui motive davantage les athlètes ? Un vain mot en Eburnie tout simplement. Pour le moment ! Mais à coup sûr la victoire aura plusieurs pères

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / K.A

Tue, 15 Jun 2010 09:51:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy