novembre 29, 2022

Trop de morts et de crimes, Ouattara interpellé

Résultats de l’enquête sur le drame des feux d’artifices

Les enquêteurs sur la bousculade meurtrière au Plateau avaient trois jours pour élucider ce drame. C’est chose faite et voici les résultats. Ils ont été donnés par le procureur de la République sur les antennes de la télévision nationale RT1. « Quatre causes principales retenues », titre Nord-Sud Quotidien. Selon lui, ce sont des jeunes venus d’Abobo scandant « libérez, Abobo arrive » qui ont provoqué cette bousculade. Cependant le rétrécissement de la voie dû à une clôture en tôle entourant un chantier, la présence de troncs d’arbres sur le trottoir, l’absence d’éclairage et l’insuffisance des forces de l’ordre sur les lieux du drame ont occasionné les 63 morts, par piétinement. Les présumés coupables seront poursuivis, a dit le procureur. Mais L’inter trouve qu’il y a une « contradiction entre le parquet et le gouvernement » en ce que le porte-parole du gouvernement avait indiqué au sortir du dernier Conseil des ministres que « l’Etat avait pris l’ensemble des dispositions qui paraissaient nécessaires ». Donc le quotidien conclut qu’il existe des zones d’ombres à élucider. Il se demande comment la foule a pu emprunter cette rue dans la pénombre, comment elle s’est retrouvée au Plateau alors que les feux qui devaient l’attirer se déroulaient sur la baie de Cocody ? Pour Le Temps, ces résultats, ce n’est « rien que de la mascarade », une comédie pour couvrir Hamed Bakayoko, car les troncs d’arbres faisaient partie du dispositif sécuritaire pour se prémunir d’une attaque contre le palais présidentiel. Ce dernier devrait aussi s’assurer que le tronçon n’était pas praticable la nuit car l’obscurité est source d’insécurité.

Présentation de vœux au chef de l’Etat

La traditionnelle cérémonie de présentation de vœux au chef de l’Etat, pour l’année nouvelle, a eu lieu. À cette cérémonie, à en croire Notre Voie, les ambassadeurs « ont assommé Ouattara » au sujet de l’insécurité, la pauvreté, la mauvaise gouvernance… car la doyenne du corps diplomatique, Mme Isabelle Iboula, a dit : « En effet, la pauvreté et le chômage ne cessent de s’accroître. A cela s’ajoute l’insécurité des populations. Il ne se passe pratiquement pas de jour sans qu’on entende parler d’attaques des domiciles et d’honnêtes gens ». Soir Info complète sur ce qu’elle a dit au sujet des prisonniers politiques. Dans ce qui s’apparente à un procès de la gouvernance de Ouattara, l’ambassadeur a affirmé que « chaque Ivoirien, chaque habitant de la Côte d’Ivoire doit être respecté dans sa dignité… Tout homme, en vertu de son humanité a besoin d’un minimum de respect, mêmes ceux qui sont dans les maisons de détention. Les prisonniers sont des personnes humaines qui méritent, malgré leurs crimes, d’être traités avec respect et dignité ». Les guides religieux ont appuyé cela par la cherté de la vie qu’ils ont dénoncé, indique L’inter. En réponse, le Président Ouattara a répondu que « l’an 2013 doit être l’année de la normalisation totale ». Une recommandation qu’il a faite à l’ensemble des forces de l’ordre et de ses collaborateurs, rapporte Fraternité Matin.

Violation des droits de l’homme.

Selon Le Quotidien d’Abidjan, un rapport de l’ONU présente la Côte d’Ivoire comme le « 1er pays africain où on tue le plus » avec un taux de 56,9 meurtres pour 100.000 habitants en 2011 et la tendance s’est presque maintenue en 2012. Une lucarne pour parler du transfert du frère de Simone Gbagbo, Simon Ehivet Pierre, et le Cdt en second d’Akouédo, Atto Thibaut Judicaël, à la MACA pour atteinte à la sûreté, informe Soir Info. Dans cette grisaille, le président de LIDER, Mamadou Coulibaly, « claque la porte de la réconciliation » annonce L’Expression. Il a adressé un courrier au Premier ministre pour le lieu faire savoir. La raison, c’est le maintien de la date des élections locales par le gouvernement malgré leurs observations faites dans le cadre du dialogue permanent entre le pouvoir et l’opposition.

Par César DJEDJE MEL in linfodrome.com

Mon, 07 Jan 2013 19:25:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy