décembre 4, 2022

Situation socio-politique / Report ou maintien de la marche du 15 mai Les leaders du Rhdp n’ont pas encore accordé leur violon

Photo : DR
Contrairement à la rencontre du lundi 11 mai, les jeunes du Rhdp notamment Karamoko Yayoro, Kkb, Yao Séraphin et Diomandé Noël ont pris part au conclave d’hier. Selon une source concordante, les houphouetistes et leurs leaders ne parviennent pas à accorder leur violon sur le report ou le maintien de la marche du 15 mai. Le scenario auquel l’on a assisté à la résidence de Bédié hier, donne raison à notre interlocuteur. Ainsi débutée à 17h00, la rencontre a été suspendue aux environs de 17 h 30 où les secrétaires généraux et les jeunes du Rhdp sont sortis du bureau laissant les leaders s’entretenir entre eux. « C’est la recréation », a déclaré le porte-parole du directoire, Alphonse Djédjé Mady. Ils rejoindront à nouveau Bédié, Ouattara, Anaky et Mabri aux environs de 17h40. Les jeunes ont quitté pour la seconde fois la réunion à 17h58 les visages quelque peu serrés. Ils seront invités à entrer aux environs de 18h40. Deux minutes après, c’est le conseiller de Bédié, Emile Ebrotié qui indiquera à la presse que « la rencontre va se poursuivre demain (Aujourd’hui mercredi 12 mai : Ndlr) et sera sanctionnée par un communiqué final) ». Cette deuxième suspension de la rencontre entre le directoire et les leaders du Rhdp n’a pas été du goût du secrétaire général adjoint de l’Udpci chargé de l’organisation Blé Guirao. Ce dernier a martelé à sa sortie « moi, je suis déçu » sans rien ajouter.

Avec le partenariat de L’Intelligent d’Abidjan / par Touré Abdoulaye

Encadré/
Ce qui pose problème

Les leaders du RHDP ne sont pas encore parvenus à trouver une solution au « casse-tête chinois » que constitue pour eux, la rencontre du lundi dernier entre le Président de la République, Laurent Gbagbo et le président du PDCI, Henri Konan Bédié. Réunis dans l’après-midi du lundi 10 mai 2010, Henri Konan Bédié, Alassane Ouattara, Anaky Kobena et Albert Mabri Toikeusse n’ont pu s’entendre, deux heures durant, sur la conduite à tenir quant à la tenue ou non de la marche du 15 mai prochain. Hier mardi 11 mai encore, ces mêmes leaders se sont à nouveau retrouvés au domicile de Bédié, mais ils n’ont pas avancé d’un iota dans les discussions et ils doivent se retrouver aujourd’hui. Cela dénote clairement qu’il y a problème. Comment comprendre que pendant que les partisans du RHDP prétendent que Bédié a fait reculer Gbagbo, Bédié, Ouattara, Anaky et Mabri Toikeusse soient dans l’incapacité de dire à leurs militants, si oui ou non la marche du 15 mai est maintenue ? Le fait est que la visite de Laurent Gbagbo a semé le trouble dans l’esprit de nos opposants. Selon des indiscrétions, deux tendances se dégagent des discussions entre les membres du RHDP. Il y a d’un côté « les caciques » tels Ouattara, Anaky Kobena, Mabri Toikeusse, Yayoro et KKB, qui tiennent absolument à la tenue de la marche du 15 mai et de l’autre, « les modérés » que sont Bédié, Alphonse Djédjé Mady et certains cadres du RDR qui sont réticents, car à quoi servirait une marche qui se voulait « insurrectionnelle », au départ, si elle doit perdre ce caractère en étant « protégée » par les Forces de défense et de sécurité ? Pourquoi organiser coûte que coûte une marche « bidon » actuellement, si l’objectif de départ n’est pas atteint ? L’autre problème, c’est celui de la participation effective des leaders du RHDP à cette marche. Bédié aurait, selon des indiscrétions, admis le principe d’y aller, alors que Ouattara dit qu’il n’en est pas question. Aux dernières nouvelles, Mabri et Anaky auraient menacé de claquer la porte et de quitter le RHDP. Pendant ce temps, les préparatifs de la 45ème assemblée annuelle de la BAD vont bon train, Laurent Gbagbo étant attendu sur le site de l’hôtel Ivoire cet après-midi.

Olivier Dion

Wed, 12 May 2010 03:47:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy