novembre 29, 2022

Islam – Incitation à la haine contre les infidèles

Le Coran et l’islam prescrivent de ne pas aimer les chrétiens, les Juifs ou les païens polythéistes, ceci au seul motif de leur foi religieuse. Il faut les combattre, les conquérir et les soumettre. La guerre et la haine qui sont prescrites continuent d’être enseignées dans tous les instituts musulmans et toutes les écoles coraniques d’Europe.

Les chrétiens, les Juifs et les mécréants en général sont déshumanisés et traités de souillures ; ils sont pires que les animaux. En plus de cette impureté intrinsèque, ils sont décrits comme remplis de mauvais sentiments envers Allah et les musulmans. En conséquence, le Coran interdit aux musulmans de les prendre pour amis sincères ou proches et leur ordonne de les détester. À ces incitations à la haine, s’ajoute l’incitation au meurtre et à la violence. Le Coran prescrit explicitement la violence contre les chrétiens et les Juifs, non pas parce qu’ils auraient commis une agression contre les musulmans, mais uniquement en raison de leur foi religieuse : c’est la définition même du racisme. Cette incitation à la haine et à la violence est contraire à la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale.[1]

Cette convention prescrit le respect universel et effectif des Droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, et le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion (Article 5, VII). Ces principes sont confirmés dans les lois et les principes qui régissent le « vivre ensemble » en Suisse. L’Annexe 1 détaille les prescriptions de la Commission Fédérale contre le Racisme ainsi que les conditions que met le Canton de Vaud pour la reconnaissance des communautés religieuses. Les autorités suisses rappellent l’interdiction de toute forme de discrimination contraire aux Droits de l’homme et aux libertés fondamentales, ainsi que la propagation de toute doctrine visant à rabaisser ou à dénigrer une autre croyance ou les personnes qui se reconnaissent dans celle-ci.

Malheureusement, l’islam, en tant que doctrine, ne respecte pas ces principes fondamentaux. Les prescriptions coraniques et les Hadiths de Mahomet sont en opposition frontale avec les principes d’égalité et de fraternité. En toute impunité, ils sont enseignés aux musulmans depuis leur plus tendre enfance, mémorisés et récités en tant que Parole éternelle d’Allah.

Examinons les problèmes posés au « vivre ensemble » par les prescriptions instaurées contre les chrétiens, les Juifs et les mécréants. Analysons ces prescriptions musulmanes telles qu’elles sont établies dans le Coran.

Supériorité de la communauté musulmane sur le reste de l’humanité

Le Coran commence par préciser que les musulmans constituent la meilleure de toutes les communautés qui existent et que la majorité des chrétiens et des Juifs sont des pervers :

 

(S3, V110) : « Vous les musulmans, vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, vous interdisez le blâmable et croyez en Allah. Si les chrétiens et les Juifs qui ont déjà reçu l’Écriture (La Torah, les Psaumes et l’Évangile) avaient la foi (en l’islam), ce serait meilleur pour eux. Il y en a qui ont la foi (ceux qui reconnaissent Mahomet et se convertissent à l’islam), mais la plupart d’entre eux sont des pervers (parce qu’ils refusent de se convertir à l’islam) ».[2]

Mépris à caractère raciste envers les Juifs, les chrétiens et les mécréants

Le Coran confirme aux Juifs, traités de singes et de cochons, leur sort détestable et la pire des rétributions qu’ils auront auprès d’Allah :

(S5, V60) : « Ceux qu’Allah a maudits, ceux qui ont encouru sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des cochons. Ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit. »[3]

Les Juifs et les chrétiens (qui rendent un culte au Père, au Fils et au Saint Esprit) sont considérés comme des associateurs :

(S9, V31) : « Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ, fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils (Lui) associent. »

Parce qu’ils sont associateurs, les chrétiens et les Juifs sont considérés comme les pires créatures :

(S98, V6) : « Les infidèles parmi les chrétiens et les Juifs qui ont reçu les Écritures (Torah, Psaumes et Évangile), ainsi que ceux qui parmi eux associent à Allah d’autres divinités (comme Jésus, le Fils de Dieu et le Saint Esprit) iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires des créatures. »

Le Coran justifie l’anéantissement des chrétiens parce qu’ils affirment que Jésus est le Fils de Dieu :

(S9, V30) : « Les chrétiens disent : “Le Christ est fils de Dieu”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment osent-ils s’écarter (de la vérité) ? » 

Le Coran prononce la malédiction contre les chrétiens, parce qu’il les accuse d’avoir trahi leur engagement envers Dieu :

(S5, V14) : « Et de ceux qui disent : “Nous sommes chrétiens”, Allah a pris leur engagement. Mais ils ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé. Allah a donc suscité entre eux l’inimitié et la haine jusqu’au Jour du Jugement Dernier. » 

Les chrétiens ne sont que souillures :

(S9, V28) : « Ô vous (musulmans) qui croyez ! (Sachez que) les associateurs ne sont que souillures. »

Le Coran prononce la malédiction éternelle envers tous les infidèles :

(S33, V64-65) : « Allah a maudit les infidèles et leur a préparé une fournaise pour qu’ils y demeurent éternellement, sans trouver ni alliés ni secoureur. » 

(S2, V161) : « Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants recevront la malédiction d’Allah, des anges et de tous les hommes. »

Lire la suite sur iqri.org

 

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy